Une lecture engagée

Après quelques semaines bien occupées (malheureusement pas beaucoup à écrire…), j’ai envie de vous parler aujourd’hui de mes dernières lectures, et tout d’abord de « La rue qui nous sépare », le premier roman de Célia Samba. J’ai été irrésistiblement attirée vers ce livre parce qu’il avait gagné le premier concours « Nos futurs » de Hachette, récompensant un roman engagé, et je n’ai pas été déçue. Un texte riche et sensible, une plume d’une fluidité sans faille et des personnages auxquels on ne peut que s’attacher tant ils sont crédibles dans leurs fragilités et maladresses. Bref, un livre engagé mais pas moralisateur pour un sou qui fait du bien par où il passe, donc n’hésitez pas ! Et pour ma part, j’ai hâte de découvrir le nouveau roman de cette jeune autrice, intitulé « Nos cœurs aidants » et qui sort début avril.

Résumé

Noémia a dix-neuf ans, Tristan vingt et un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c’est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société ; entre eux, il y a la rue… qui pourrait se révéler difficile à traverser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :